Allergie aux noix, la détecter et la gérer

Les allergies alimentaires touchent beaucoup de monde. Parmi elles, l’allergie aux noix, elle est l’une des plus fréquentes et peut provoquer chez certains des réactions très dangereuses, voire mortelles. Les personnes qui en sont victime sont souvent en danger, car on retrouve de la noix dans énormément de produits alimentaires. Voyons comment reconnaître l’allergie aux noix et comment vous en protéger.

Petits rappels à propos de l’allergie aux noix

  1. On retrouve entre 1,5 et 2% de la population qui souffre d’une allergie aux noix, en Europe.
  2. Cette allergie peut être diagnostiquée chez l’enfant ou chez l’adulte, mais c’est le plus souvent chez les plus petits que l’on confirme celle-ci.
  3. Contrairement à certaines autres allergies, celle-ci a peu de chances de disparaître avec le temps.
  4. La noix et la noisette, comme la cacahuète, sont des aliments à fort potentiel allergène et de ce fait, provoquent des allergies chez beaucoup de personnes.
  5. Chez les personnes les plus sensibles, un simple contact cutané ou une simple inhalation avec l’aliment allergène peut tuer la personne allergique dans les cas les plus graves.
  6. Ceci dit, être allergique à la noix ou à la noisette n’empêche pas de manger des cacahuètes (arachide) et inversement. Mais attention, le risque est tout de même présent, car l’arachide a pu croiser de la noix durant les phases de son traitement et de sa fabrication.
  7. Les noix les plus fatales sont la noix de pécan, la noix de noyer, la noix du Brésil ainsi que la pistache.

Les aliments qui font partie de la catégorie des noix

Derrière le terme générique noix, se trouvent la famille d’aliments.Voici tous les aliments qui composent la famille des noix et auxquelles vous êtes susceptibles d’être allergique :

allergie-pistaches

  • Les amandes
  • Les noix du Brésil
  • Les noix de cajou
  • Les noisettes
  • Les noix macadamia
  • Les pacanes
  • Les pignons
  • Les pistaches
  • Les noix de Grenoble

NB : Les arachides sont aussi un allergène mais ne font pas partie de la catégorie des noix.

Les différents noms utilisés pour parler des noix sont : Noix d’anacarde; Avelines (noisettes); Cerneaux; Pignes; Noix du Queensland (macadamia)

Symptômes de l’allergie aux noix

Une réaction allergique à la noix provoque des symptômes similaires aux autres allergies alimentaires. Vous ne ressentirez pas forcément tous ces symptômes, vous pouvez n’en ressentir qu’un ou plusieurs d’entre eux :

symptomes-allergie-noix

  • Des bouffées de chaleur
  • Problèmes cutanés : crise d’urticaire ou des démangeaisons de la peau
  • Des rougeurs ou une éruption cutanée
  • Un gonflement des yeux, du visage, des lèvres, de la gorge et de la langue
  • Problèmes respiratoires : des difficultés pour respirer, rhinite
  • De l’anxiété ou une détresse
  • De la faiblesse ou un malaise
  • De la pâleur
  • Une oppression
  • Des crampes
  • De la diarrhée
  • Des vomissements
  • Une chute de la tension artérielle,
  • Une accélération du rythme cardiaque
  • Une perte de conscience

L’intolérence aux noix est l’une des principales causes de choc anaphylactique, tout comme l’arachide, et peut avoir des conséquences mortelles.

Généralement, vous ressentirez les premiers symptômes très rapidement après l’ingestion des noix, mais le temps de réaction varie d’un individu à l’autre. Sachez que plus la réaction allergique survient vite, plus la situation est dangereuse et grave.

Détection de l’allergie aux noix

Si vous ou votre enfant ressent l’un ou l’autre de ces symptômes après avoir adsorbé ou été exposé à un aliment de la famille des noix, vous pouvez vous faire détecter chez un allergologue. Le plus souvent, il utiliser des tests cutanés qui marche très bien chez l’ensemble des personnes allergiques.

Conseils d’alimentation pour les allergiques aux noix

La première chose à faire est d’éviter les allergènes. Vous devez donc supprimer de votre alimentation la noix et les autres aliments de la catégorie à laquelle vous êtes allergique. Chez certaines personnes, on pourra envisager de réintroduire petit à petit l’aliment allergène, ici la noix et les autres aliments de la catégorie, à partir d’un protocole médical suivi de près.

Voici quelques conseils si vous êtes allergique à la noix :

  1. Lisez les étiquettes et la liste des ingrédients. Les fabricants indiquent que leurs produits contiennent des noix du Brésil, de cajou, des noisettes…
  2. Vérifiez et relisez l’étiquette, des produits que vous avez l’habitude d’acheter. Les fabricants peuvent changer leur recette de fabrication à tout moment.
  3. Surtout, ne consommez pas les aliments qui portent une étiquette mentionnant «peut contenir des noix ou des traces de noix ».
  4. Si vous avez le moindre doute sur le fait qu’un aliment puisse contenir de la noix, n’en mangez surtout pas, ne prenez aucun risque et contactez le fabricant pour qu’il vous en informe.
  5. Évitez les produits importés de l’étranger, on ne sait jamais, l’étiquette peut ne pas être de confiance.
  6. Quand vous mangez à l’extérieur, que ce soit chez des amis ou au restaurant, demandez toujours s’il y a de la noix dans la préparation.
  7. Si vous désirez faire une recette contenant de la noix,  vous pouvez la remplacer par des flocons d’avoine ou des fruits secs.

Les produits susceptibles de contenir des noix (liste non exhaustive) :

  • huiles de noix et de noisette
  • liqueurs à la noix
  • fromages aux noix
  • chocolat
  • confiseries
  • pralines
  • crèmes glacées
  • pâtisseries industrielles
  • biscuits sucrés et salés
  • céréales pour le petit-déjeuner et barres de céréales
  • pâtes à tartiner
  • pains spéciaux
  • charcuteries
  • plats asiatiques
  • sauces

Mais les aliments ne sont pas la seule source possible, on peut également en trouver dans des produits non alimentaires :

  • shampooings
  • crèmes solaires
  • crèmes hydratantes

Prévention des allergies alimentaires

Il semblerait que certaines règles de conduite permettraient d’éviter que vos enfants deviennent allergiques :

  1. Durant la période d’allaitement, il vaut mieux éviter de manger des produits allergisants. Surtout si l’un des parents est allergique.
  2. Jusqu’à 6 mois, il est recommandé de nourrir les bébés uniquement avec du lait (maternel ou artificiel). Nous vous conseillons de respecter les règles de diversification indiquées par votre médecin ou que vous trouverez dans le carnet de santé de votre enfant.
  3. Les fruits à coque ainsi que l’arachide ne sont autorisés qu’à partir de 3 ans.

Comment gérer une allergie alimentaire à l’école ?

Il faut impérativement prévenir l’école, la maîtresse et la cantine si votre enfant est allergique aux noix. Vous pourrez ainsi mettre en place un PAI (plan d’accueil individuel).

Il aura des plats spécialement préparés pour lui à la cantine lorsqu’un repas prévu lui est interdit à cause de son intolérance alimentaire. Et l’équipe scolaire ainsi que le personnel de la cantine sera informé de la conduite à tenir en cas de réaction allergique.

En général, en grandissant, les enfants s’habituent vite à leur allergie et aux consignes à tenir. Ils sauront également reconnaître les premiers symptômes.