On entend souvent des personnes qui déclarent avoir une allergie à une famille d’antibiotiques appelée les « Pénicillines ». Découverte dès le jeune âge suite à la prescription d’un médecin pour une « angine » ou une « bronchite », l’allergie aux Pénicillines reste la plus fréquente des allergies médicamenteuses.

Histoire et propriétés des Pénicillines

allergie-antibiotiquesLes Pénicillines ont été découvertes en 1928 par le médecin anglais « Alexander Fleming », mais c’est durant la deuxième guerre mondiale et plus précisément en 1942 que la production de Pénicillines a été commencé en grandes quantités. Les Pénicillines constituent une famille d’antibiotiques comportant de nombreux médicaments, comme la Pénicilline A (Amoxicilline), la Pénicilline V, la Pénicilline M (Oxacilline) et l’association de l’amoxicilline et de l’acide clavulanique. Les Pénicillines eux-mêmes appartiennent à une grande famille d’antibiotiques appelée les « Bêta-lactamines », ces derniers englobent également les « Céphalosporines » et les « Carbapénèmes ».

Les Pénicillines sont très efficaces dans un grand nombre d’infections. Ces antibiotiques agissent contre des bactéries pathogènes comme le « Streptocoque » qui peut provoquer une angine (infection des amygdales avec mal de gorge) et le « Pneumocoque » qui est souvent incriminé dans les pneumonies (infection du parenchyme pulmonaire) et les bronchites aigues (infection des bronches). Si on ne peut pas les utiliser pour une raison d’allergie ou d’intolérance, d’autres antibiotiques peuvent être utilisés comme les « Macrolides » mais ils présentent d’autres inconvénients et effets secondaires.

Intolérance aux Pénicillines

Il faut faire la différence entre une allergie aux Pénicillines et une réaction d’intolérance. D’ailleurs, l’apparition de certains symptômes après la prise de ces antibiotiques n’indique pas toujours une allergie aux Pénicillines.

Une réaction d’intolérance est due à une mauvaise tolérance du médicament par l’organisme qui aura besoin du temps pour s’adapter à ces molécules, des signes digestifs peuvent apparaitre tels que des nausées, des vomissements ou une diarrhée d’intensité modérée, ils apparaissent souvent tardivement après quelques jours. Cette intolérance est le plus souvent banale mais une consultation chez votre médecin est nécessaire pour discuter de la poursuite du traitement après disparition des symptômes.

Allergie aux Pénicillines

Une allergie aux Pénicillines est plus sévère car elle peut mettre en jeu le pronostic vital de la personne allergique, une dyspnée par un choc anaphylactique ou par une crise d’asthme suite à un bronchospasme, une hypotension artérielle pouvant conduire à un malaise et à un état de choc ou une urticaire (éruption cutanée sous forme de papules rosées). Ces symptômes surviennent soit immédiatement après la prise de l’antibiotique soit dans les 72 heures, la prise en charge doit être rapide et elle se fait en milieu hospitalier. Les symptômes peuvent parfois être particulièrement sévères et nécessite une hospitalisation.

Pour chercher une allergie aux Pénicillines, il est nécessaire d’effectuer des tests spécifiques par un allergologue en raison du risque de réaction plus sévère en cas de reprise du médicament :

  • On commence par les tests cutanés, on pique la peau à l’aide d’une lancette à travers une goutte d’allergène préalablement déposée sur la peau. Il est également admis de tester d’emblée le déterminant de l’Amoxicilline. Si ces premiers tests sont négatifs, on poursuit avec des tests intradermiques dont le principe est identique mais dont la sensibilité est supérieure. La remise en cause de la qualité de ces tests implique la nécessité d’une démarche diagnostique plus complète puisqu’ils deviennent insuffisants pour exclure une allergie grave. Cette stratégie diagnostique est discutée plus loin. Il faut se rappeler qu’à distance de l’épisode aigu, les tests cutanés peuvent devenir négatives progressivement. Par exemple après cinq ans, seuls la moitié des patients ont encore des tests positifs pour les déterminants de la Pénicilline. En l’absence de réaction positive au test cutané, la Pénicilline peut être à nouveau administrée avec un risque de réaction immédiate plus faible.
  • Test spécifique des Immunoglobulines « E » : il permet la mise en évidence des anticorps de type immunoglobulines « E » contre la Pénicilline dans le sérum du patient. Ces tests ont l’avantage de ne pas engendrer de risque pour le patient, mais sont moins sensibles.
  • Test de provocation : des tests cutanés et des Immunoglobulines « E » spécifiques négatifs n’excluent pas une allergie aux Pénicillines même si leur performance s’est améliorée. Dans les cas où les tests cutanés et le dosage des Immunoglobulines « E » sont négatifs, la Pénicilline doit être administrée lors d’un test de provocation pour confirmer le diagnostic. On utilise alors trois doses croissantes du médicament jusqu’à la dose habituellement prescrite. Ces tests peuvent être dangereux et doivent être faits en milieu hospitalier où un service de réanimation est disponible et qui peut intervenir en cas d’urgence.

Après confirmation du diagnostic, le médecin doit remettre au patient une carte de déclaration qui témoigne que la personne est allergique aux Pénicillines. En cas de visite médicale et peu importe le motif de consultation, chaque personne allergique doit toujours porter sa carte de déclaration avec lui et informer le médecin de son allergie aux Pénicillines.

L’exclusion formelle d’une allergie immédiate aux Pénicillines repose sur le test de réintroduction ou de provocation. Ce test, quand il est nécessaire, ne peut se faire qu’en milieu hospitalier. Selon les études récentes, un patient allergique aux Pénicillines a un faible risque (5 à 10% seulement) de présenter une réaction allergique aux « Céphalosporines » ou aux autres « Bêta-lactamines ». Le médecin peut proposer une induction de tolérance ou une réintroduction des Pénicillines en raison de leur efficacité contre plusieurs types d’infections. Mais c’est la réaction allergique est très forte, la proscription de ce médicament devient la meilleure solution.